[Video] Le Garmin nüLink 1695 avec services connectés, éclaireurs et alertes radars
September 23, 2010 - 3:21 AM par @lexis

A l’occasion du Mondial de l’Automobile qui ouvre ses portes en fin de semaine prochaine, le leader mondial des GPS a présenté son nouveau GPS connecté, le nüLink 1695.

C’est le deuxième GPS connecté (avec modem et carte SIM) de Garmin, après le premier nüvi 1690 sorti l’an dernier. A noter que Garmin introduit un nouveau dans sa gamme de GPS pour ses GPS connectés, à l’image de sa gamme Zümo, des GPS destinés aux deux roues motorisés.

 

 

Voir image  

Le Garmin nüLink 1695

 

Le nüLink 1695 intègre un grand écran tactile LCD résistif, de taille 5 pouces (12,7 cm) et de résolution WQVGA (480 x 272 pixels). Egalement un kit mains libres Bluetooth ainsi que la synthèse vocale pour l’énoncé des noms de rue lors du guidage vocal.

Il propose une cartographie d’Europe de 44 pays provenant de chez Navteq, l’assistant de voies de circulation avec l’affichage des panneaux routiers ainsi que la gestion des limites de vitesse. Egalement l’information trafic, mais ce n’est pas de l’information trafic classique en RDS/TMC Premium, c’est de l’information trafic connecté, soumis à abonnement, voir ci-après.

 

Il intègre la dernière version du logiciel de navigation maison avec la technologie nüRoute intégrant les dernières évolutions introduites sur le nüvi 3790T, dont trafficTrends et myTrends.

La fonction trafficTrends utilise une base de données d’historiques du trafic. Ces données proviennent des utilisateurs de GPS Garmin et sont récupérées quand les utilisateurs connectent leur GPS à leur PC, et dans le cas des GPS connectés, dont le précédent nüvi 1690, les données sont envoyées directement par les airs aux serveurs Garmin. trafficTrends permettent de prévoir la densité du trafic selon le jour et l’heure auxquels on roule : un même trajet effectué le lundi matin aux heures de pointe ne sera pas calculé de la même manière que le dimanche midi quand le trafic y est traditionnellement fluide. Le principe de trafficTrends est similaire à celui d’IQ Routes de son concurrent TomTom. Les itinéraires calculés sont ainsi plus pertinents et l’heure d’arrivée estimée est plus précise.

Le nüLink 1695 intègre également le guidage prédictif avec la fonction myTrends mémorisant les destinations les plus courantes pour ensuite les proposer directement. Par exemple, à l’heure d’aller chercher les enfants, où que l’on soit, myTrends proposera le meilleur itinéraire vers l’école, sans que l’on ait à indiquer la destination.

 

Voir image  

 

Mais le point fort de ce nüLink 1695, c’est ses services connectés dont l’information trafic, la recherche locale Google pour trouver des adresses, les prévisions météo, les horaires de prochains vols, un convertisseur de devises, le prix des carburants dans les différentes stations services ainsi que l’accès à la communauté Ciao.

Tous ces services sont offerts la première année et sont par la suite payants avec 2 packs. Le pack Essentiel à 29,95 € par an inclut l’information trafic et la recherche locale Google. Le pack Premium à 49,95 € par an propose en plus tous les autres services listés précédemment.

 

Et le service phare de ce nüLink 1695, c’est le service d’alertes de radars fixes et mobiles en temps réel de chez Coyote, un service qui a déjà conquis plus de 600 000 utilisateurs à travers l’Europe.

 

En plus des alertes de radars fixes et mobiles en temps réel, comme sur le Coyote Mini v2, le nüLink 1695 affichera également le nombre d’éclaireurs nous précédant ainsi que la distance nous séparant de l’éclaireur le plus proche. En revanche, contrairement au Coyote Mini v2, la fiabilité de l’éclaireur ne sera pas affichée, ni gérée. D’après Garmin, cette fonctionnalité arrivera dans le courant de l’année 2011.

A noter que les GPS TomTom GO 750, 950, GO 1000 et 1005 intègre le service d’alertes de radars de Coyote mais pas les éclaireurs.

 

D’après les informations que nous avons eu et que vous pouvez vor dans la vidéo ci-après, le signalement d’informations concernant les radars par les conducteurs est assez réussi. En un clic, on déclare un nouveau radar ou on supprime un radar périmé.

 

Ce service Coyote est offert à l’essai pendant 3 mois, au-delà, il en coûtera 12 € par mois à l’utilisateur. A ce jour, il faut s’engager pour un an, soit 144 € à débourser.

 

Voir image  

 

Le nüLink 1695 intègre également nüLink Store, un kiosque de téléchargement d’applications, à la manière des smartphones. A ce jour, il propose le service Coyote et deux autres applications : Pages Blanches et la météo avancée. Cette dernière permet d’afficher les prévisions météo sous forme de radars avec une vue de type satellite. Ces deux applications sont vendues entre 2 et 3 € et peuvent être bien sûr essayées avant achat. De nouvelles applications devraient venir enrichir ce nüLink Store.

Garmin prend de court son concurrent TomTom qui ambitionne également d’avoir un kiosque de téléchargement d’applications pour ses GPS.

 

Le Garmin nüLink 1695 sera commercialisé courant octobre au prix de 299 €. Il est livré avec un support voiture de type actif (intégrant le connecteur pour le chargeur allume cigare).

 

Notre vidéo de présentation de ce Garmin nüLink 1695 :

 

Source de l'info | Comments




Publicité via Hi-Tech Régies
 

 

 


 


Les GPS chez Pixmania

/ © 2004-2007 - Tous droits réservés - GPSAndCo™