Test du Samsung Galaxy Note (GT N7000)
Section : Article ordinateurs de poche
Auteur : ABREITHOFF
Date de publication : 9/12/2011
Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Page: 6

A l’utilisation (2ème partie)

 

Parlons tablette, les avantages du Galaxy Note

Quelle belle transition vers ce chapitre: nous allons ici mettre en lumière tout ce qui fait de ce Galaxy Note une tablette, tout d’abord, son stylet.

Nous vous avons déjà détaillé ses fonctionnalités lors de notre prise en main en octobre. Et ayant eu la chance de passer 15 jours avec ce produit hybride, nous allons à présent nous attarder sur nos impressions.

 

 

Tout d’abord, lorsque l’on dégaine un stylet, il est toujours agaçant de devoir jongler avec les actions devant être effectuées avec et sans celui-ci. Ici, on apprécie que le stylet se suffise à lui-même : un geste vers le haut, le bouton enfoncé, correspond à l’appuie sur la touche « Menu », le même geste horizontal vers la gauche et on simule le bouton de droite « Retour ». C’est ingénieux, et ces mouvements s’apprivoisent très facilement.

 

 

Les deux usages les plus efficaces du stylet concernent la prise de note : un double appui, le bouton appuyé, permet l’ouverture d’une note vide, dans laquelle on peut, au choix, dessiner ou écrire :

 

 

Le meilleur usage reste sans conteste l’appuie long, bouton appuyé :

 

              

 

On obtient une copie d’écran de la page désignée, ici pour exemple la photo d’un texte :

 

 

 

Sur laquelle on pourra annoter les informations voulues :

 

 

Avec différents stylos :

 

 

Et découper des parties :

 

 

 

 

Avant de les partager par tous les moyens disponibles (Email, SMS, réseau sociaux…).

La mayonnaise prend vite tant la cinématique est bigrement efficace.

 

Notre vidéo de présentation du Couper/Coller et du Crop d’une image avec le Galaxy Note :

 

 

Le stylet permet également à écrire du texte grâce à un système de reconnaissance d’écriture. Ce système nous a semblé plutôt abouti, les caractères sont bien reconnus, même s’il est certain que mon médecin n’arriverait pas à l’utiliser.

 

              

 

Il appréciera alors les autres propositions plutôt judicieuses disponibles en cas d’incompréhension. Au pire, la bascule vers un clavier plus classique est immédiate, clavier développé par Samsung qui, lui, n’est pas forcément le meilleur existant à ce jour pour Android…

Dans le rayon agacement, il nous est arrivé quelques fois d’appuyer accidentellement sur l’écran ou sur la touche « Retour » en bas à droite avec le doigt lors de la saisie de texte au stylet, fermant ainsi la fenêtre en cours.

 

Plus anecdotique, il est également possible de jouer ou de dessiner de façon très précise, grâce à la dizaine d’applications disponibles actuellement sur Samsung Apps le kiosque de téléchargement de Samsung pour les applications. Le constructeur ayant mis un SDK à disposition des développeurs, gageons que le nombre d’applications pourrait croitre dans les prochain mois.

 

              

 

 

Notre vidéo de présentation Live de S-Choice, le portail Samsung d’applications dédiées au Galaxy Note et son stylet :

 

 

Au final, le retour du stylet sur un smartphone nous a conquis, grâce à la facilité la généralisation d’utilisation voulu et mis en place par Samsung.

 

Notre vidéo de présentation Live de ce Galaxy Note avec son stylet :

 

 

Le Galaxy Note propose également l’application PressReader qui le transforme en Ebook :

 

 

Il s’agit d’un véritable magasin de livres et de magazines, très simple d’utilisation.

 

              

 

Déjà présente sur le Galaxy S2, cette application prend tout son sens ici, magnifié par le grand écran du Galaxy Note :

 

 

              

 

 

C’est une réussite, voila un usage qui vous fera préférer cette tablette qu’est le Galaxy Note, par rapport à un smartphone classique.

 

Parlons Smartphone, la partie téléphonie

Rien de bien nouveau sur le sujet téléphonie par rapport au Galaxy S2 : l’interface de ce Galaxy Note reprend trait pour trait celle de son petit frère. Nous l’avions trouvé réactive et agréable, c’est toujours le cas sur le Galaxy Note, où elle s’intègre parfaitement au grand écran de ce smartphone :

 

 

Nous vous invitons à la (re) découvrir au sein de notre test du Galaxy S2. On retrouve une numérotation intelligente, avec laquelle on peut chercher un contact au travers du clavier téléphonique, le journal des appels les contacts, les favoris, les groups ainsi qu’une interface SMS de qualité.

 

              

 

La partie téléphonie s’est avéré de très bonne qualité lors de nos différents appels. La sensibilité cellulaire du smartphone n’est pas non plus remise en cause : il capte bien et reste en 3G ou HSDPA dans un endroit avec réception difficile. Les débits en téléchargement sont conformes par rapport aux autres téléphones testés :

 

 

Une partie téléphonie lisse donc, sans accrocs, qui remplira pleinement son rôle, avec la même rigueur sur le Galaxy S2

 

Une note de 12 sur 10 coté multimédia

S’il est un domaine où le Galaxy Note nous montre tout son potentiel, c’est pour les performances Multimédia. Samsung nous propose en effet une expérience utilisateur bien au dessus de ce qu’un smartphone classique ne pourra jamais offrir.

 

Coté vidéos surtout, l'appareil à tout pour plaire : A la puissance du double cœur s'ajoute une compatibilité DivX qui est venu à bout de l'ensemble des formats que nous avons testé, MKV compris. Les fichiers 1080p ont été lus sans aucun problème, leur lecture nous ont fait rugir de plaisir grâce au confort du grand écran HD.

 

Pas de changement coté photos, Samsung garde l'application Android native, extrêmement bien construite. On appréciera l’ergonomie, la connexion native aux albums Picasa, ainsi que les diverses options de tri et de partage disponibles. Là aussi, l’éclat de nos photos et albums nous ont semblé ravivés par la finesse et le contraste de l’écran ….

 

Seul l’interface musique n’a pas suscité l’admiration : pas d’évolution de l’interface qui reste honnête, avec un son en 5.1 en mode écouteur convainquant.

 

              

 

              

 

La navigation Internet représente également un des points fort de cette tablette : la puissance du processeur double cœur apporte une vitesse d’affichage confortable, la taille et la finesse de l'écran permet une lecture agréable des petits caractères en mode paysage.

 

 

En ressort un vrai plaisir dans la navigation : tout s'affiche vite, les vidéos flash sont fluides en Wi-Fi, et l’ergonomie proche de celle qu’on peut trouver sur une tablette de grande taille.

 

On l’a dit plus haut, il est dommage alors d’être basculé parfois sur les sites mobiles. Alors que le navigateur Chrome ne le permet pas, on pourra contourner le problème en modifiant le user-agent sur un navigateur alternatif disponible sur l’Android Market :

 

 

Enfin, une catégorie dans laquelle nous n’avons pas l’habitude de nous étendre : les jeux !!

 

Un petit jeu à deux sur un smartphone, ça vous tente ?

 

              

 

L’écran 5,3 pouces Super Amoled HD et le processeur double cœur 1,4Ghz du Galaxy Note prennent ici tout leur sens : les graphismes des plus beaux jeux sont sublimés.

 

Un jeu de voiture très impressionnant :

 

              

 

Et les autres jeux trouvent un espace confortable.

 

On peut voler plus haut avec un Galaxy Note :

 

              

 

 

Grâce à une interface Samsung Touchwizz qui offre au Galaxy Note, une interface conviviale et la compatibilité DivX, on obtient donc un quasi sans faute.

 

La rédaction est sortie totalement emballée par les prestations de l’appareil : c’est au travers de ces utilisations que l’acheteur hésitant est conforté dans le choix d’un appareil hybride.

 

Une autonomie record pour un smartphone, correcte pour une tablette

A l’image des Crossover pour l’automobile, la bataille n’était pas gagnée d’avance pour le Galaxy Note concernant l’autonomie : pour être un véritable produit polyvalent, smartphone – tablette, le Galaxy Note devait, sur le papier, proposer une autonomie convenable pour les deux usages qu’elle propose de combler.

 

 

Une tablette doit pouvoir être utilisée plusieurs jours d’affilés en consommant du Wi-Fi quelques heures par jours, alors qu’un smartphone, plus consommateur en données tout au long de la journée nous contraint malheureusement aujourd’hui à une recharge quasi quotidienne. Avec son grand écran et la fréquence élevée de son processeur, on craignait trouver ici le point faible de cet hybride.

 

              

 

Finalement, c’est une excellente surprise : nous avons trouvé l’autonomie excellente, pour un smartphone, et convenable pour une tablette.

Avec notre consommation que nous qualifierons d’intensive, basée essentiellement sur une consommation 3G importante (souvent bien plus d’1Go par mois), nous n’avons pas réussi à vider la batterie dans la journée, en ayant rechargé le Galaxy Note la nuit précédente. Ce constat est élogieux, c’est une première pour nous dans les comparatifs de smartphones android, (difficile de comparer à consommation 3G équivalente sur les autres systèmes)

 

Pour être plus précis nous avons effectué principalement plus d’1 heure de surf par jour, des relèves d’Emails sur trois comptes Emails, dont un compte en PushMail et les deux autres comptes en relève automatique d’Emails toutes les 15 minutes, la récupération des informations de trois réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook et Twitter) toutes les 15 minutes, le relevé de 1000 flux RSS par jour, un suivi chaque heure de Google + ainsi que quelques appels et SMS.

 

 

Pour mesurer l’autonomie de manière plus professionnelle, nous utilisons depuis quelques tests l’application Benchmark Battery, qui effectue pour nous pendant plusieurs heures sur un appareil chargé à 100%, un ensemble de sollicitations cycliques du processeur et des connexions 3G, Wi-Fi et Bluetooth, jusqu’à ce que la batterie rende les armes :

 

 

Les résultats de ce test sont conformes à notre ressenti. A ce petit jeu, le Galaxy Note a tenu 36 000 secondes soit plus de 10 heures. C’est environ 2 heures de plus que le Galaxy S2 qui, était l’un des seules smartphones à dépasser les 30 000 secondes. Coté tablette, l’Acer Iconia Tab A500 apparait dans le comparatif avec un score de 39 000 secondes soit moins d’une heure supplémentaire.

 

Voila donc une excellente surprise, ce Galaxy Note dispose d’une excellente autonomie, la meilleure rencontrée actuellement pour une smartphone android. Elle se situe légèrement en dessous de ce que peut proposer une tablette, mais vous n’aurez aucun mal à tenir deux journées en utilisation moyenne dans cette configuration.

 

Notre vidéo Live de découverte de ce Galaxy Note en septembre dernier lors du salon IFA à Berlin :

 




Précédent |1| |2| |3| |4| |5| |6| |7| |8Suivant


Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Publicité via Hi-Tech Régies
 

 

 


 


Les GPS chez Pixmania

/ © 2004-2007 - Tous droits réservés - GPSAndCo™