HTC Sensation ou Samsung Galaxy S2 ?
Section : Article ordinateurs de poche
Auteur : ABREITHOFF
Date de publication : 23/07/2011
Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Page: 4

Les fonctionnalités et les performances (1/2)

 

L’écran

Le Galaxy S2 et le Sensation ont des écrans de taille similaire : 4,27 pouces pour le premier et 4,3 pouces pour le second.

 

Alors que le premier Galaxy S avait un écran de type Super Amoled, le Galaxy S2 inaugure lui un écran plus évolué, avec la nouvelle technologie Super Amoled Plus. Le Sensation a lui un écran de type Super LCD, comme pour le HTC Incredible S et le HTC Desire Z.

 

Samsung annonce plusieurs améliorations avec cette nouvelle technologie d’écran Super Amoled Plus. On ne devrait plus avoir les problèmes de grain, de certaines couleurs pales ainsi que le flou sur certains textes affichés avec des petites polices rencontrés par certains utilisateurs avec les écrans Super Amoled. La technologie Super Amoled Plus consomme 18% de moins que la précédente technologie Super Amoled. Enfin, Samsung annonce une réactivité bien supérieure à l’ensemble des technologies d’écrans concurrentes.

 

A la rédaction, nous avons clairement été séduits par l’écran du Galaxy S2. Le rendu des couleurs, sa réactivité, sa finesse en font indéniablement un des points fort de ce mobile. L’écran du Sensation apparaît plus terne, plus quelconque.

 

Ci-après, une comparaison des écrans avec à gauche le Sensation et à droite le Galaxy S2.

 

Réglés en luminosité minimale et avec une lumière suffisante :

 

 

Réglés en luminosité maximale et avec une lumière suffisante :

 

 

Réglés en luminosité minimale et avec peu de lumière :

 

 

Réglés en luminosité maximale et avec peu de lumière :

 

 

Avec la luminosité au minimum, le Sensation est bien moins lumineux que le Galaxy S2. Alors qu’avec la luminosité maximum, la différence est moins flagrante mais dans ce cas de figure, la luminosité du Galaxy S2 est plus agréable de par ses couleurs plus chaudes.

 

C’est au niveau de la résolution que HTC innove : alors le Galaxy S2 a une résolution WVGA (480x800 pixels), le Sensation propose un écran avec résolution qHD, à savoir 540x960 pixels. C’est le seul smartphone actuel avec le Motorola Atrix, à disposer d’une telle résolution d’écran.

Le gain en confort d’affichage est réel mais peu sensible : cela ne suffira pas pour afficher par exemple une ligne d’applications en plus sur le bureau. On augmente toutefois légèrement le nombre d’informations visibles dans certaines applications. A noter que ce constat est plutôt rare dans les applications HTC : le constructeur a travaillé la finesse des graphismes et parfois revu son interface pour afficher plus d’informations par ligne.

 

Si l’écran du Sensation est de qualité, l’écran du Galaxy S2 nous a bluffés. Avantage donc à ce dernier, même si l’on dispose clairement de deux écrans ayant repoussé les limites de l’innovation chacun dans son domaine.

 

Verdict : Avantage Galaxy S2

 

Les performances

Voici deux des smartphones Android les plus performants du marché à l’heure actuelle avec le LG Optimus 2X et l’Atrix.

Le Galaxy S2 dispose d’un processeur Exynos 4120 (nom de code Orion), avec deux cœurs ARM Cortex A9, cadencés chacun à 1,2Ghz et il dispose d’une puce graphique (GPU) Mali.

Le Sensation est le premier smartphone disposant du tout nouveau processeur double cœur de Qualcomm, à savoir le MSM8260. Chaque cœur est également cadencé à 1,2Ghz et il dispose d’une puce graphique Adreno 220.

 

Pour tester les performances graphiques, nous avons utilisé l’application GLBenchmark. Cette application prend en compte la nouvelle norme graphique OpenGL ES 2.0, notamment prise en charge par les processeurs double cœur (Tegra 2 de Nvidia, Exynos de Samsung et MSM8260 de Qualcomm) dans l’accélération graphique 3D.

Le score obtenu par le Galaxy S2 est plus du double de celui du Sensation au test « Egypt », respectivement 42 FPS (images par seconde) contre moins de 21 Fps.

 

A gauche le score du Sensation et à droite celui du Galaxy S2 :

 

              

 

Pour tester les performances du CPU, nous avons choisi l’application Benchmark 2011, qui prend en compte l’architecture double cœur dans le compte rendu de ces performances.

Les scores obtenus par le Sensation avec son processeur double cœur sont de 2635 pour l’index de productivité et de 1500 pour l’index de jeu.

Le Galaxy S2 obtient un score de 3800 pour l’index de productivité et de 2400 pour l’index de jeu.

 

              

 

Les score du Galaxy S2 sont du jamais vu ! C’est bien au dessus de l’Optimus 2X coté productivité (2700) et des smartphones simple cœur qui dépassent difficilement le score de 1000.

 

Qu’en est-il à l’utilisation ? Le Galaxy S2 dispose d’une réactivité sans faille et d’une fluidité impressionnante, comparable à l’Optimus 2X. Comme pour ce dernier, le chargement des pages internet s’en trouve accéléré, et la lecture de vidéos directement sur des sites, en Wi-Fi, ne rencontre aucune coupure.

Le Sensation ne déçoit pourtant pas dans ce domaine : l’ensemble est également fluide et réactif. Mais le Galaxy S2 est simplement une bombe de puissance : il se place donc en tête de peloton des smartphones actuels. On est bien en dessus de tous les smartphone simple cœur du marché, même les plus rapides Desire HD et Xperia Arc, et surtout au dessus du Sensation intégrant lui aussi un processeur double cœur.

 

Verdict : Galaxy S2

 

La mémoire et les technologies intégrées

Bluetooth, Wi-Fi, HSPDA, accéléromètre, détecteur de luminosité, détecteur de proximité, récepteur FM, boussole et même gyroscope… Les deux appareils sont identiquement dotés des dernières technologies.

 

Le seul point qui différencie ces deux smartphones est la version de la norme Bluetooth, qui est supérieure sur le Galaxy S2 : à l’usage, le Bluetooth du Galaxy S2 dispose effectivement d’une portée légèrement supérieure à celui du Sensation.

Lors de nos tests, il a été possible de se déplacer au fond de l’appartement tout en écoutant de la musique sur un casque Bluetooth à partir du Galaxy S2 uniquement.

A noter que nous avons réussi à transférer toute sorte d’information entre les 2 mobiles via Bluetooth.

 

Vous l’aurez compris, si avantage il y a, il est très léger coté Galaxy S2, tant les deux smartphones sont par ailleurs bien dotés dans ce domaine. Il nous a été difficile de départager les deux smartphones concernant les technologies intégrées.

 

Coté mémoire, ces deux mobiles sont également bien dotés.

 

La mémoire ROM (mémoire servant pour stocker les données et installer les applications), est de 2Go pour le Galaxy S2, avec plus de 1,5Go disponible.

Coté Sensation, on dispose de 4Go de ROM, mais seulement 1,1Go sont utilisables.

 

A gauche la mémoire ROM du Sensation, à droite celle du Galaxy S2 :

 

              

 

Cette différence n’est pas préjudiciable au Sensation : on ne rencontre dans aucun cas de restrictions à l’installation d’applications.

 

Coté mémoire RAM, avantage toujours au Galaxy S2 qui dispose de 730 Mo utilisables contre moins de 500 Mo pour le Sensation. Cette mémoire permet de charger et d’exécuter plusieurs applications en parallèle. En utilisation quotidienne, nous n’avons pas réussi à atteindre la limite de ces deux smartphones dans ce domaine.

 

A gauche la mémoire RAM du Sensation, à droite celle du Galaxy S2 :

 

              

 

Concernant la mémoire de stockage, le Galaxy S2 prend l’avantage avec 11,5Go disponibles sur les 16Go embarqués.

 

 

Non, ceci n’est pas ma carte SD…

 

Coté Sensation, pas de mémoire de stockage embarquée. Cette mémoire de stockage embarquée rend confortable l’utilisation sans carte mémoire.

 

 

Mauvais point pour le Sensation, la mémoire ROM du Sensation ne peut pas être utilisée pour enregistrer les photos et vidéos prises avec l’appareil photo intégré.

 

Sur chacun de ces deux smartphones, on peut utiliser une carte mémoire Micro-SD  on peut trouver aujourd’hui des cartes Micro-SD de 32Go à moins de 80 euros, ce qui permet donc au Galaxy S2 de grimper à 48Go de mémoire.

 

Au final, avantage donc pour le Galaxy S2, essentiellement grâce aux 16Go de mémoire embarquée ainsi que la carte mémoire non indispensable.

 

Verdict : Avantage Galaxy S2

 

L’interface :

Nous avons ici à faire à deux smartphones Android. Ils disposent donc tous les deux des avantages de l’interface Android fournie par Google, comme les fonds d’écran animés, la barre de notification ou encore les bureaux interactifs avec widgets, raccourcis contacts et dossiers.

 

              

 

C’est sur la personnalisation de l’interface standard que chacun se différencie et, sans trop de suspense, le Sensation remporte ce comparatif assez facilement : son interface HTC Sense dispose d’une bonne longueur d’avance face à l’interface TouchWiz de Samsung dans plusieurs domaines.

 

Tout d’abord, HTC revisite de manière très efficace dans cette version les animations graphiques permettant le passage d’un écran à l’autre :

 

              

 

Ensuite, face aux quelques widgets développés par Samsung, son concurrent propose des dizaines de widgets complémentaires, certains étant particulièrement élaborés, graphiquement et dans les fonctionnalités :

 

              

 

Citons notamment ceux autour des contacts :

 

              

 

              

 

Autour des réseaux sociaux :

 

              

 

Ou encore autour des mails, des SMS et des photos :

 

              

 

 

A coté des widgets HTC, ceux mis à disposition par Samsung font pale figure…

 

              

 

 

Dans cette dernière version de Sense, HTC enfonce le clou en proposant un écran de veille novateur et de toute beauté, proposant des animations météo ou liées aux réseaux sociaux notamment :

 

              

 

En face, le Galaxy S2 permet de définir le fond d’écran de veille, et d’accéder directement aux notifications.

 

 

L’interface Touchwizz passe en version 4 et présente pourtant de belles évolutions, par rapport à la version proposée sur le premier Galaxy S. L’interface est devenue plus ergonomique et agréable à utiliser.

Samsung tente même de se démarquer en proposant dans la barre de notification des raccourcis bien pratiques et astucieux vers 5 paramètres :

 

 

Face à cela, HTC met maintenant à disposition un onglet supplémentaire dans la barre de notification, toutefois moins accessible :

 

 

Bon point pour Samsung, la possibilité de déplacer les applications dans le menu dédié, afin de placer les applications dans l’ordre de préférence.

 

              

 

Samsung se démarque en permettant aujourd’hui de créer des dossiers dans le menu Applications, ce qui n’est pas le cas chez son concurrent.

 

              

 

HTC permet pas de personnaliser l’ordre des applications, et ne propose que 2 classements (alphabétique et par ordre de téléchargement) et de 3 onglets (les plus utilisés, uniquement les applications téléchargées).

 

              

 

 

Enfin, Samsung met à disposition un gestionnaire de fichiers avec le Galaxy S2, absence qui sera facilement comblée pour le Sensation par un petit tour sur le kiosque de téléchargement Android Market :

 

 

Coté clavier, celui mis à disposition par HTC surpasse celui de Samsung :

 

              

 

Même si la gestion du copier coller est similaire :

 

              

 

L’interface Touchwizz se rattrape en proposant le clavier Swype et sa méthode de saisie innovante sans lever le doigt :

 

 

Avantage certain au Sensation donc, qui propose toujours et sans conteste l’interface la plus aboutie actuellement disponible pour un smartphone Android.

 

Verdict : Sensation




Précédent |1| |2| |3| |4| |5| |6| |7Suivant


Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Publicité via Hi-Tech Régies
 

 

 


 


Les GPS chez Pixmania

/ © 2004-2007 - Tous droits réservés - GPSAndCo™