Test du HTC Sensation
Section : Article ordinateurs de poche
Auteur : ABREITHOFF
Date de publication : 6/06/2011
Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Page: 4

A l’utilisation

 

Un écran de bonne qualité

Le HTC Sensation dispose d’un écran de 4,3 pouces (10,9 cm). C’est à ce jour la taille la plus importante disponible pour un smartphone grand public en Europe, la même que le Sony Ericsson Xperia Arc et pour le nouveau Samsung Galaxy S2, ainsi que pour le HTC Desire HD, son prédécesseur.

 

C’est au niveau de la résolution que HTC innove : alors la résolution de ces trois smartphones est de type WVGA (480x800 pixels), le Sensation propose un écran avec résolution qHD, à savoir 540x960 pixels. C’est le seul smartphone actuel avec le Motorola Atrix, à disposer d’une telle résolution d’écran.

Le gain en confort d’affichage est réel mais peu sensible : cela ne suffira pas pour afficher par exemple une ligne d’applications en plus sur le bureau. On augmente toutefois légèrement le nombre d’informations visibles dans certaines applications. A noter que ce constat est plutôt rare dans les applications HTC : le constructeur a travaillé la finesse des graphismes et parfois revu son interface pour afficher plus d’information par ligne.

Voici quelques exemples qui stigmatisent les différences d’affichage entre le HTC Desire S en WVGA et le Sensation en qHD dans l’interface HTC Sense :

 

Sur le bureau : pas de ligne en plus mais un léger gain coté contenu de widgets :

 

            

 

            

 

Dans le menu application : une ligne de plus :

 

            

 

L’interface SMS a été revue graphiquement pour être plus fine et permettre d’afficher plus de contenus :

 

   

 

On peut maintenant afficher le début du message dans la liste de mail :

 

   

 

Pour avoir testé le Motorola Atrix, le seul autre smartphone disponible avec également une résolution qHD mais sur un écran 4 pouces, nous avons trouvé que cette résolution était plus adaptée à un écran 4,3 pouces comme celui du Sensation.

 

Le Sensation intègre un écran tactile capacitif multipoints. Comme pour le HTC Incredible S et le HTC Desire Z, l’écran est de type Super LCD. Nous l’avons trouvé lumineux et de bonne qualité, sans toutefois égaler l’écran IPS de l’iPhone 4 ou du LG Optimus 2X ou encore l’écran Super Amoled Plus du Galaxy S2. Les couleurs sont apparut en effet un peu terne.

 

Ici en comparaison avec, de gauche à droite, le Samsung Galaxy S (écran Super Amoled), l’Optimus 2X, et le Sensation, avec la luminosité réglée au maximum :

 

 

Avec l’Optimus 2X et la luminosité réglée au minimum :

 

  

Les couleurs sont chaudes et les contractes plutôt respectés.

 

L’écran est réactif et répond très bien au touché, comme sur le Desire HD. On obtient au final un écran de qualité, agréable, sans toutefois se placer dans les meilleurs de la catégorie.

 

Un smartphone double cœur très performant

HTC entretien depuis de nombreuses années un rapport privilégié avec Qualcomm, le fabriquant  de processeurs. Le Sensation est ainsi le premier smartphone disposant du tout nouveau processeur double cœur de Qualcomm le MSM8260. Chaque cœur étant cadencé à 1,2 Ghz et il dispose d’un puce graphique (GPU) Adreno 220. C’est la troisième génération de processeur (voir notre article explicatif sur le sujet).

 

A la rédaction, nous avions hâte de tester la réponse de Qualcomm aux autres solutions double cœur. Ce processeur est plus puissant que la génération de smartphones avec processeur simple cœur à 1Ghz comme les Xperia Arc et Desire HD. Il se place en effet en concurrence directe avec le Samsung Exynos 4120 cadencé également à 1,2Ghz et qui équipe le Galaxy S2. Et il concurrence également le processeur Nvidia Tegra2 dont les cœurs sont cadencés à 1Ghz et qui équipe les LG optimus 2X et plusieurs tablettes dont l’Acer Iconia A500.

 

Pour tester les performances brutes de ce smartphone, nous avons d’abord effectué des benchmarks sur trois applications.

Pour tester les performances graphiques (GPU) nous avons utilisé l’application GLBenchmark. Cette application prend en compte la nouvelle norme graphique OpenGL ES 2.0, prise en charge par le processeur Nvidia.

Le score obtenu par le Sensation au test « Egypt » est inférieur à 21 Fps :

 

 

C’est moins bien que l’Optimus 2X, disposant du processeur Tegra 2 de Nvidia, qui monte sur le même test à 24 Fps et légèrement supérieur à l’Atrix.

 

Pour tester les performances du CPU, nous avons choisi l’application Benchmark 2011, qui prend en compte l’architecture double cœur dans le compte rendu de ces performances.

Les scores obtenus par ce smartphone avec son processeur double cœur sont de 2635 pour l’index de productivité et de 1500 pour l’index de jeu :

 

 

Coté productivité, ces scores sont légèrement inférieur à ceux obtenu par l’Optimus 2X et de l’Atrix qui montaient tout deux au dessus de 2700, mais bien au dessus de l’ensemble des smartphones simple cœur qui atteigne difficilement le score de 1000. Coté index de jeux, c’est en dessous des meilleurs smartphones simple cœur, les Galaxy S et Google Nexus S atteignant les 2000 points. L’Optimus 2X et l’Atrix s’approchent coté jeux coté productivité (2700).

 

Le dernier test a été réalisé avec l’application Quadrant, qui teste successivement le CPU, la mémoire, l’accès en lecture écriture, les performances 2D et 3D. Le score obtenu est supérieur à 1900 :

 

 

A titre de comparaison, un Google Nexus One obtient un score de 1200, un Galaxy S obtient 900 (un problème d’accès en lecture/écriture réduit le score global). Avec le même processeur, le Desire HD obtient un score de 1700 et le Xperia Arc obtient près de 1300. Et l’Optimus 2X dépasse les 2300. Le record est détenu par le Galaxy S2 qui monte jusqu’à 3200.

 

Le Sensation nous livre enfin le contenu de ces entrailles : ce smartphone dispose d’une puissance brute appréciable, bien au dessus de celle des processeurs simple cœur. Il s’agit bien d’une nouvelle génération de processeurs, dans la lignée des autres smartphones double cœur du marché. Cette puissance nous ait apparue un peu supérieure à celle de l’Atrix, identique à l’Optimus 2X, mais un peu inférieure à celle du Galaxy S2.

 

Qu’en est-il à l’utilisation ? Nous avons eu en main le smartphone plus d’une semaine et l’avons trouvé très réactif, véloce et surtout d’une fluidité sans faille.

Coté réactivité et fluidité, HTC propose une fois de plus une copie très soignée. Nous n’avons rencontré très peu de ralentissements et aucun lag, ceci grâce à une interface optimisée.

Coté vélocité, le Sensationapparait plus rapide que la majorité des smartphones simple cœur du marché, y compris son petit frère le Desire S. En comparaison des appareils double cœur, l’impression de rapidité est légèrement inférieure à celle de l’Optimus 2X et Galaxy S2. L’Atrix ferme la marche en termes de fluidité et de réactivité.

Coté navigation internet, l’impression de vélocité est présente également, au même niveau que ces concurrents double cœurs :

 

 

Au final, le Sensation est rapide et fluide : on ressent un confort d’utilisation parmi les meilleurs jamais rencontré par la rédaction, au coté du Galaxy S2.

 

Les technologies intégrées

Multipoints, accéléromètre, gyroscope, détecteur de luminosité, détecteur de proximité, boussole, … Le Sensation intègre l’ensemble des technologies désormais en standard pour un smartphone haut de gamme.

 

Le Wi-Fi du Sensation a permis de conserver une connexion optimale au fond de l’appartement, contrairement à d’autres smartphones testés précédemment :

 

 

De même, le Bluetooth a répondu présent lors de notre test de jumelage avec des haut parleurs.

Le récepteur GPS n’a pas réussi à trouver sa position à l’intérieur de notre appartement, contrairement à lAtrix. Nous avons détecté de plus quelques pertes de signal et imprécisions dans la localisation, à quelques mètres près. A l’utilisation par contre, nous avons pu utiliser Google Navigation sans problème de position :

 

 

La mémoire intégrée

Coté mémoire ROM, le Sensation dispose de 1,10Go disponibles sur les 4 Go embarqués pour les données et l’installation d’applications.

 

 

On ne rencontre pas de restrictions dans l’installation des applications.

 

 

Mauvais point, la mémoire ROM du Sensation ne peut pas être utilisée pour enregistrer les photos et vidéos prises avec l’appareil photo intégré. La carte mémoire est indispensable pour utiliser l’appareil photo. Ce défaut, excusable sur un smartphone milieu de gamme comme le Desire S, est plus dommageable ici :

 

 

A noter que le Galaxy S2, lAtrix et l’Optimus 2X proposent 8 ou 16Go de mémoire interne et utilisables par l’appareil photo et permettant ainsi de se passer d’une carte mémoire. On aurait aimé qu’en il en soit de même pour le Sensation.

A noter que ce dernier, comme la plupart de ses concurrents, est compatible avec des cartes mémoire pouvant aller jusqu’à 32Go.

 

Coté mémoire RAM, le smartphone dispose, pour exécuter les applications, de 768Mo dont 500Mo sont disponibles. Nous n’avons pas eu de saturation lors de nos tests :

 

 

HTC Sense, la meilleure interface Android disponible sur le marché, la vitesse en plus

S’il est un domaine où HTC garde de l’avance sur la concurrence, c’est sur l’interface qu’il met à disposition des utilisateurs. Cette interface à elle seule justifie un achat pour les utilisateurs fidèles de la marque.

Le constructeur propose en effet une charte graphique agréable, agrémentée de toutes les options nécessaires et indispensables en sus de l’interface standard. Le tout axé sur les contacts et les réseaux sociaux, dispose d’une efficacité redoutable.

 

 

            

 

Nous ne reviendrons pas sur cette interface que nous avons longuement détaillée lors du test du Desire HD en décembre dernier, les différences liées au changement de résolution ayant été détaillées juste avant. Nous avons toutefois été agréablement surpris par l’évolution constante de cette interface : HTC propose à nouveau des améliorations graphiques et fonctionnelles par rapport au Desire S disponible depuis quelques semaines seulement. Ce dernier propose la version 2.1 de l’interface HTC Sense. Et le Sensation propose la nouvelle version 3.0 de HTC Sense, en voici les détails.

 

L’évolution graphique concerne essentiellement les transitions, ajoutant des effets 3D très réussi lors des changements de pages.

 

            

 

Le résultat est discret mais le rendu est très séduisant.

 

La principale évolution concerne l’écran de veille qui a totalement été refondu. Il est possible à présent de faire défiler ces photos ou les statuts Facebook de ces amis en arrière plan de cet écran.

 

            

 

            

 

L’idée est brillante et le rendu est bluffant, avec une interactivité jamais vu tout système d’exploitation confondu ! Rien de tel pour impressionner ces amis en soirée.

 

L’écran de veille Photos :

 

 

            

 

L’écran de veille Météo :

 

 

L’écran de veille Réseaux sociaux :

 

            

 

La sortie de veille se fait à présent en levant un anneau mais pas uniquement, HTC propose une interactivité supplémentaire. Il est en effet possible de paramétrer 4 raccourcis, afin d’accéder directement aux applications en les glissant dans l’anneau. C’est encore une fois très bien pensé, intuitif et bigrement efficace !

 

Photo A037

 

On note toutefois deux petits regrets : le paramétrage de l’écran de veille sera valable quelque soit le thème, on aurait souhaité une personnalisation plus poussée. Plus grave, l’impossibilité d’interagir avec les notifications qui apparaissent sur cet écran.

 

 

Il serait déplacé de parler ici de défauts, tant cet écran nous a séduits. Gageons que ces évolutions apparaitront dans la prochaine version de l’interface HTC.

 

Les autres améliorations sont plus secondaires. Il est maintenant possible d’afficher la météo en fond d’écran animé :

 

            

 

On peut désormais se déplacer parmi les écrans du bureau de manière circulaire :

 

 

Autre nouveauté, on peut maintenant accéder au nouveau gestionnaire de taches depuis les paramètres rapides de la barre de notification :

 

            

 

Enfin, à la longue liste des widgets s’ajoute principalement une mosaïque très réussie permettant d’interagir avec l’album photo de manière vraiment ergonomique.

 

 

A coté de ces évolutions, on retrouve avec joie les points forts de l’interface que nous avions noté lors du test du Desire S : un clavier Azerty réactif et efficace, un système de Copier/Coller confortable revu par HTC et une gestion des Emails que nous jugeons comme la meilleure solution disponible :

 

            

 

 

Et enfin partie téléphonie qui frôle le sans faute, et revue graphiquement pour garder une cohérence :

 

 

On regrette l’absence de flèches multidirectionnelles associé au clavier, comme sur le clavier du Desire HD, d’autant que contrairement au Desire S la taille de l’appareil le permettait.

 

HTC propose également dans son interface de nombreuses applications complémentaires, comme un lecteur (et non pas un éditeur) de document Office et PDF très efficace. Même les documents Office 2010 qui ont résistés au Desire S sont aujourd’hui reconnus par le Sensation ! Son écran 4,3 pouces et sa résolution inédite rendent la lecture de document Office particulièrement agréable :

 

 

 

 

On aurait souhaité un explorateur de fichiers, disponible chez certains concurrents, mais on trouvera sans mal sur le kiosque de téléchargement Android Market, de quoi répondre à nos besoins.

 

Au final, on apprécie, comme à chaque fois, l’évolution de l’interface HTC, qui atteint ici une fluidité inégalée par les smartphones de génération précédente.

 

Une partie multimédia complète et réussie

De part la taille et la qualité de son écran, le Sensation se prête parfaitement à une utilisation multimédia. On apprécie la capacité du smartphone à lire les formats HD, même si quelques difficultés ont été rencontrées avec des vidéos Full HD (1920*1080, 24 images/s).

Ce smartphones est compatible DiVX en natif, même si cette compatibilité est limitée. Les formats .XVID et .WMP ont été reconnus en plus du MP4, mais pas les ogg, .WMP HD, certains Avi et autre MKV. Nous avons du utiliser un logiciel tiers (Rockplayer) pour effectuer nos tests de formats vidéos.

 

 

Coté photos, on regrette comme sur le Desire HD, de ne toujours pas disposer des albums en ligne Picasa, une fonctionnalité proposée par défaut dans la version standard d’Android. Pour le reste, c’est un sans faute.

 

            

 

Coté musique, l’interface subit quelques retouches bienvenues :

 

            

 

L’expérience de navigation Internet est également probante :

 

 

            

 

Le navigateur étant compatible avec la technologie flash, il permettra d’afficher les sites comme Deezer ou d’autres sites de vidéos :

 

            

 

HTC améliore encore l’expérience Multimédia, en présentant une copie très soignée : cela restera sans conteste l’un des points fort de ce smartphone !

 

L’autonomie

Le Sensation est le premier smartphone disposant du processeur double cœur de Qualcomm, à savoir le MSM8260.

Nous étions plutôt confiant quant à son autonomie : Les 3 autres smartphones que nous avons pu testés disposant de processeur double cœur (de chez Nvidia ou Samsung) proposait tous une autonomie appréciable, par rapport aux modèles simple cœur de génération précédente.

A sa charge pourtant, l’écran du Sensation est de grande taille et d’une technologie Super-LCD performante mais plus consommatrice que la dernière génération Super Amoled Plus équipant le Galaxy S2. Il dispose également d’une batterie de 1530 mAh, inférieur de 120 mAh à celui de son rival Galaxy S2.

 

Au final, l’autonomie du Sensation sera-t-elle à la hauteur de la concurrence ? Le bilan est mitigé. Avec notre consommation que nous qualifierons d’intensive, basée essentiellement sur une consommation 3G+ importante (souvent bien plus d’1 Go par mois), nous avons pu finir la journée une fois sur deux, en ayant rechargé le smartphone dans la nuit.

Pour être plus précis nous avons effectué principalement plus d’1 heure de surf par jour, des relèves d’Email sur 3 comptes Emails, dont un compte en PushMail et les  2 autres comptes en relève automatique d’Emails tous les 15 minutes, la récupération des informations de deux réseaux sociaux (Facebook et Twitter) tous les 15 minutes, le relevé de 1000 flux RSS par jour ainsi que quelques appels et SMS.

C’est supérieur à l’autonomie du Desire S, et à la grande majorité des smartphones simple cœur du marché actuel : il nous semble donc que la consommation 3G et la gestion de la veille sont bien maitrisées par le sensation. C’est bien mieux que le Desire HD, et même que le Xperia Arc, selon notre utilisation.

Par contre, cela reste inférieur au Galaxy S2 et surtout lAtrix : ce smartphone ferme la marche, légèrement devant l’Optimus 2X.

 

A la rédaction, on considère que c’est une bonne autonomie, en prenant en compte la consommation engendrée par l’interface HTC Sense en relevé d’information sur les diverses réseaux sociaux.

Avec une consommation plus modérée, 1 heure d’appels, un peu de surf, un compte mail en relève toutes les heures, un compte Gmail en push ainsi qu’une relève des informations réseaux sociaux à la demande, on pourra même tenir deux jours.

 

Notre présentation Live de ce HTC Sensation :

 

 




Précédent |1| |2| |3| |4| |5| |6Suivant


Imprimer cet article Imprimer
Envoyer cette article Envoyer


Publicité via Hi-Tech Régies
 

 

 


 


Les GPS chez Pixmania

/ © 2004-2007 - Tous droits réservés - GPSAndCo™